Eaux usées

648x415_bassin-decantation-usine-retraitement-eaux-usees

a. Épuration des eaux résiduaires..

 

Le traitement des eaux résiduaires urbaines représente la moitié des activités de traitement de l’eau dans le monde.

Avec l’évolution démographique, le développement économique, ou encore l’extension et l’intensification de l’urbanisme, le volume des eaux résiduaires ne cesse de croître.

Conjugué à une exigence renforcée en matière de respect de l’environnement au travers de la réglementation et du confort de vie, le traitement des eaux usées représente un véritable défi environnemental pour les collectivités.

Epurer des eaux usées de plus en plus polluées représente également un défi technologique et économique dont l’objectif commun est de préserver la biodiversité et protéger les ressources en eau, tout en garantissant le confort des riverains.

Pour accompagner les collectivités locales dans leur développement, nous concevons des filières de traitement plus ou moins complexes, en fonction de la qualité des effluents à dépolluer et de la sensibilité du milieu récepteur.

  • Le prétraitement
    • Le traitement primaire
    • Le traitement secondaire
    • Le traitement tertiaire
    • Ou le traitement combiné
    • La désodorisation
    • Le traitement des boues

b. Recyclage des eaux usées.

La préservation des ressources en eau est bien comprise aujourd’hui comme relevant d’une triple exigence : humaine, environnementale et économique.
Eviter les rejets tout en augmentant la ressource disponible à un moindre coût est un des avantages majeurs de la réutilisation des eaux usées. Par ailleurs la mise à la disposition d’une ressource alternative d’une qualité et d’une quantité suffisantes et constantes peut contribuer au développement durable des régions touchées par les pénuries d’eau et les sécheresses.

En fonction des usages qui sont faits de l’eau pour les besoins agricoles, urbains ou industriels et de la réglementation en vigueur, plusieurs étapes de traitement de l’eau peuvent être envisagées :

  • la filtration pour assurer l’abattement des particules solides
    • les traitements spécifiques pour l’abattement des pollutions non biodégradables et des micro-polluants persistants
    • la clarification par membrane d’ultrafiltration
    • l’affinage pour l’élimination des matières dissoutes
    • les traitements combinés (BRM) combinant plusieurs étapes dans un même ouvrage, du traitement biologique à l’épuration par membrane.

 

c. Le traitement des boues.

L’accroissement régulier du volume des boues générées par le traitement des eaux, lié à la fois au développement démographique et à l’extension urbaine représente des contraintes de plus en plus fortes pour les municipalités.
Traiter les boues d’épuration pour en réduire le volume et les transformer en un produit valorisable est désormais une nécessité et un devoir.
Pour soutenir les collectivités dans leurs obligations de gestion des boues et des sous-produits d’épuration qui doivent être recyclés, éliminés ou valorisés.

Nous proposons diverses solutions techniques appropriées qui mettent en œuvre des procédés propriétaires ou sous licence pour :

  • L’épaississement et la déshydratation des boues
    • La digestion des boues pour en réduire la quantité, une siccité accrue en déshydratation, une stabilisation à long terme, et une valorisation des boues en énergie verte via la production de biogaz
    • Le séchage thermique, mixte ou solaire
    • La destruction par incinération